Travailler en hauteur en toute sécurité en choisissant le bon modèle d’échafaudage

bon modèle d'échafaudage

Publié le : 03 décembre 20195 mins de lecture

 L’échafaudage est un dispositif très utilisé en bâtiment, permettant d’accéder à un poste de travail en hauteur, par exemple, pour peindre un plafond. L’échelle est un moyen d’accès en hauteur, mais ne convient pas pour réaliser des travaux, car non sécurisée. De plus, si vous devez grimper avec les bras chargés de matériels et de produits, il vaut mieux vous tourner vers une plateforme sécurisée comme l’échafaudage. Il existe de nombreux modèles d’échafaudages sur le marché, chacun adapté à un type de travail précis. En tout cas, chaque dispositif doit respecter la norme de sécurité en vigueur pour éviter tout risque d’accident.

Quels types d’échafaudages choisir ?

On dénombre trois types d’échafaudages sur le marché : fixe, suspendu et roulant. Chaque catégorie comporte des sous-catégories pour pouvoir répondre à des besoins précis des artisans du BTP. Tout dépend, en effet, de la nature de travail à effectuer. Quoi qu’il en soit, l’échafaudage est une construction temporaire et peut se monter et démonter rapidement en fonction de vos besoins. D’abord, il y a l’échafaudage roulant qui permet d’accéder différents postes de travail, car vous pouvez le déplacer facilement d’un endroit à un autre. Vous trouverez dans cette catégorie l’echafaudage escalier qui permet d’accéder à une cage d’escalier à des niveaux différents. Vous pouvez régler les pieds séparément en décalé pour obtenir une plateforme stable au niveau de l’escalier. En tout cas, l’échafaudage roulant répond à trois niveaux de sécurité : réglementation française, norme de fabrication et certification NF. Ensuite, il y a l’échafaudage fixe à installer exactement au niveau du poste de travail à réaliser. Citons entre autres le façadier pour peindre, isoler ou rénover la façade. L’échafaudage multidirectionnel aide à atteindre la charpente. L’échafaudage de maçon permet de réaliser les travaux de gros œuvre tandis que l’échafaudage de couvreur permet d’atteindre la toiture. Enfin, il y a l’échafaudage suspendu pour réaliser des travaux au niveau de la façade, de la charpente et de la toiture. Contrairement à l’échafaudage fixe, il peut être déplacé tout au long de la façade.

Dans le même thème : Trouver un spécialiste de l'aménagement et de la protection

Dans quel matériau choisir votre échafaudage ?

Quel que soit le type d’échafaudage que vous choisissez, vous pouvez l’acheter dans différents matériaux. D’abord, vous pouvez acheter un echafaudage roulant en acier qui conjugue stabilité et résistance, car il peut supporter jusqu’à 450 kg par plateau. En effet, votre échafaudage peut comporter de nombreux plateaux en même temps. C’est le matériau idéal pour les travaux de peinture afin de transporter facilement vos peintures et enduits, en intérieur comme en extérieur. Puis, vous pouvez acheter un échafaudage en aluminium qui est plus léger et facile à manier. Ce type d’équipement est idéal pour les chantiers complexes comme pour accéder à des zones difficiles d’accès en intérieur ou pour travailler sur un chantier déséquilibré en extérieur. Par contre, il est à proscrire pour les travaux lourds. Enfin, vous pouvez acheter un échafaudage en fibre de verre idéal dans les chantiers à fort risque d’électrisation, car ce matériau n’est pas conducteur comme l’acier et l’aluminium.

Quelles sont les différentes options intégrées ?

Que vous achetiez un échafaudage fixe, un échafaudage mobile, un échafaudage roulant ou un echafaudage escalier, vous devez tenir compte des différentes options intégrées. Évaluez le nombre de plateaux en fonction de vos besoins, du système anti-soulèvement, de garde-corps pour éviter les risques de chute, de montants pour accéder à tous les niveaux, de plinthes de butée et de contreventements pour rigidifier la structure. Par ailleurs, votre échafaudage peut embarquer des équipements optionnels pour le rendre plus pratique et performant. C’est notamment le cas pour la trappe d’accès, la base pliante ou encore les dispositifs de sécurité comme le harnais, le filet antichute et les mousquetons.

Plan du site